Le Beautemps-Beaupré contribue à la police des pêches dans les îles Eparses

Publié le 4 Septembre 2017 à 14:49

© Marine nationale

Le 23 août 2017, le CROSS (Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage) de la Réunion repère un yacht au mouillage au Banc du Geyser, banc situé entre Mayotte et les Glorieuses. Le commandant supérieur de la zone sud de l'océan Indien demande au Beautemps-Beaupré, bâtiment de la Marine nationale le plus proche sur zone, de conduire une opération de police des pêches sur ce navire.

A l'aube du 24 août, le Beautemps-Beaupré effectue un contrôle des documents de l'Explorer, un yacht de 67 mètres de long. Ce bâtiment n'a pas déclaré ses activités et le contrôle révèle qu'il se trouvait au niveau de Bassas da India sans autorisation le 10 juillet 2017.

Après avoir invité le capitaine du yacht à se mettre en conformité avec les règlements en vigueur dans les terres australes et antarctiques françaises, le Beautemps-Beaupré a repris ses activités de levers hydrographiques dans les zones de souveraineté françaises dans le Sud de l'Océan Indien.

C'est la deuxième occasion pour l'équipage B du Beautemps-Beaupré de contribuer à l'action de l'Etat en mer après le contrôle de police des pêches réalisé le 15 août dernier au banc du Geyser sur une embarcation de pêche en action de pêche illicite.

En marge de sa mission principale d'hydrographie et d'océanographie, le Beautemps-Beaupré participe, comme d'autres bâtiments de la marine nationale, à des missions relevant de l'action de l'Etat en mer.

 

A propos du banc du Geyser

Le banc du Geyser est un récif faisant partie des îles Éparses de l'océan Indien. Les îles Éparses recouvrent un ensemble de cinq îles (Bassas da India, Europa, Juan de Nova, Glorieuses et le banc du Geyser) dans le canal du Mozambique et Tromelin située au nord de la Réunion. Elles forment le 5e district des Terres australes et antarctiques françaises.

A propos de l’action de l’Etat en mer

L'action de l'Etat en mer, interministérielle dans son principe et inter-administrations dans son fonctionnement, est dirigée par le Premier ministre. Dans cette organisation, le représentant de l'Etat en mer est le préfet maritime en métropole. Dans la zone maritime du sud de l'océan Indien et dans les eaux bordant les Terres australes et antarctiques françaises, le préfet de La Réunion, assisté par le commandant de la zone maritime du sud de l'océan Indien, assure cette fonction en tant que délégué du Gouvernement. Il est le représentant direct du Premier ministre et de chacun des membres du Gouvernement. Son autorité s'exerce jusqu'à la limite des eaux sur le rivage de la mer.

Le représentant de l'État en mer veille à l'exécution des lois, des règlements et des décisions gouvernementales. Investi du pouvoir de police générale, il a autorité dans tous les domaines où s'exerce l'action de l'Etat en mer, notamment en ce qui concerne la défense des droits souverains et des intérêts de la Nation, le maintien de l'ordre public, la sauvegarde des personnes et des biens, la protection de l'environnement et la coordination de la lutte contre les activités illicites.
 

 

En lire plus

Passion Marine océan Indien

 

En images

Présentation du BHO Beautemps-Beaupré

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (1 vote)
Envoyer