Le retour du Surcouf après 4 mois et demi de déploiement opérationnel en océan Indien

Publié le 11 Août 2017 à 09:48

© Marine nationale

Après 136 jours de mission et près de 30 500 nautiques parcourus, la FLF Surcouf a retrouvé jeudi 10 août son port base de Toulon.

Intégré au sein de la CTF 150, le Surcouf et son hélicoptère de la flottille 36F ont d’abord été déployés dans le sud de l’océan Indien pour intercepter les trafiquants empruntant la « smack track » entre les côtes irano-pakistanaises et l’Afrique de l’Est. Tout au long de son déploiement, le Surcouf a opéré de concert avec toutes les unités de la CTF 150. Les sept visites de boutres menées pendant cette période se sont conclues par la saisie puis la destruction de ½ tonne d’héroïne.

Au cours de son déploiement, le Surcouf a également contribué à entretenir la connaissance de la zone océan Indien, où transite une part importante du commerce européen et des flux pétroliers.. Au cours de ses patrouilles dans la région il a contribué à la sécurisation des flux maritimes et des points de passage stratégiques des approvisionnements de l’Europe. Du Golfe Arabo-Persique au détroit de Bab-el-Mandeb, la présence du « Surcouf » dans la région, a également permis de renforcer les liens avec nos alliés et partenaires en menant des exercices avec plusieurs marines, notamment égyptien et du Golfe.

Le déploiement du Surcouf en quelques chiffres :

  • 30 500 nautiques parcourus soit 1.5 fois le tour de la Terre ;
  • 72 vols de surveillance maritime ;
  • 7 navires visités ;
  • 4 saisies de drogue représentant ½ tonne d’héroïne ;
  • 18 exercices de coopération bilatérale ;
  • 12 escales dans 8 pays et la réception de 6 ambassadeurs.

La connaissance de la zone océan Indien, où transite une part importante du commerce européen et des flux pétroliers, est essentielle pour la France. Elle est entretenue par des déploiements permanents des bâtiments de la Marine nationale.

Sources : État-major des armées
Droits : Ministère de la Défense

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (3 votes)
Envoyer