Un nouveau commandant à la tête de l’équipage A du  Bougainville

Publié le 8 Août 2017 à 13:46

© Marine nationale

« Vous reconnaîtrez pour votre chef le capitaine de corvette Jacques Magnier de Maisonneuve ici présent et vous lui obéirez en tout ce qu’il vous commandera ». Selon la formule consacrée, le colonel Paul Bader, commandant supérieur des forces armées en Polynésie française par suppléance, a présidé, le 4 août 2017, la prise de commandement de l’équipage A du bâtiment multi-missions (B2M) Bougainville.

Le capitaine de corvette Jacques de Maisonneuve succède au capitaine de corvette Sébastien Fajon. Ce dernier, désigné commandant du noyau d'équipage A à partir de novembre 2015 à Brest, a effectué l'armement du navire. Puis, il a pris le commandement du Bougainville équipage A le 29 juillet 2016 pour effectuer le premier stage de mise en condition opérationnelle et le déploiement longue durée vers son futur port base de Papeete. Il a ensuite œuvré pour l'admission au service actif du bâtiment et a réalisé les premières missions opérationnelles en Polynésie : soutien logistique et interarmées, police des pêches (POLPECHE) et lutte contre les narcotrafics (NARCOPS).

Le commandant prenant a tenu à saluer les équipages A et B, ainsi que les familles qui « affrontent nos départs sur alerte ». Les missions en Polynésie sont exigeantes, il en a pleinement conscience : « Vous pouvez compter sur mon engagement de tous les instants pour le succès des missions qui nous serons confiées ». Des missions qu’ils aborderont avec cet état d’esprit : « Conservons la soif de découverte et d’aventure qui caractérisait Louis-Antoine de Bougainville ».

A propos des B2M

Derniers nés de la Force d’action navale, les bâtiments multi-missions (B2M) ont vocation à participer aux missions de souveraineté outre-mer (Nouvelle-Calédonie, Polynésie française, La Réunion, Antilles). Modernes et polyvalentes, ces unités de type « supply » assurent des missions militaires mais aussi d’assistance aux populations et aux navires, et d’antipollution. Leur large plate-forme et la puissante grue dont ils sont équipés leur permet de transporter fret et véhicules même si ces navires ne réalisent pas de projection de force. Ces unités bénéficient de deux équipages qui se relaient tous les quatre mois, permettant aux B2M d’assurer plus de 200 jours à la mer par an.

A lire aussi, le Bougainville depuis son appareillage :

Appareillage du Bougainville

Mission opérationnelle

Arrivée à Papeete

Vos réactions: 
Moyenne: 4 (1 vote)
Envoyer